Clare Waight Keller déclare :
C’est un véritable honneur pour moi d’avoir eu la possibilité de collaborer étroitement avec Meghan Markle pour cette occasion remarquable. Nous avons voulu créer une robe intemporelle en s’appuyant sur les codes qui ont fait la signature de Givenchy au cours de son histoire, tout en représentant la modernité à travers des lignes pures et une coupe affutée. En contraste, la délicate beauté du voile était une vision que Meghan et moi partagions, un geste à la signification particulière, réunissant les fleurs qui symbolisent les différents États du Commonwealth pour orner la circonférence de ce voile en tulle de soie. En tant que créatrice britannique à la tête d’une maison parisienne de haute couture, et au nom de nous tous, chez Givenchy, qui avons eu la chance de participer à cet extraordinaire processus créatif, je suis extrêmement fière de ce que nous avons accompli, et reconnaissante envers Meghan Markle, le Prince Harry et le Palais de Kensington de nous avoir permis de prendre part à ce moment historique. Cela a été pour moi une expérience immensément enrichissante d’apprendre à connaître personnellement Meghan, une expérience qui restera toujours chère à mon cœur. La Maison Givenchy se joint à moi pour transmettre à Meghan et au Prince Harry tous nos vœux de bonheur pour leur avenir commun.

Sketch of Meghan's Markle Royal Wedding dress
Sketch of Meghan's Markle Royal Wedding dress
Sketch of Meghan's Markle Royal Wedding dress
Sketch of Princess Charlotte of Cambridge Royal Wedding dress



La Robe de mariée
La robe est un exemple d’élégance minimaliste et intemporelle, faisant référence aux codes établis par la Maison Givenchy, et met en lumière l’expertise des artisans qui composent son atelier parisien de haute couture fondé en 1952. Fidèles à l’héritage de la Maison, les lignes pures de la robe sont le résultat de six coutures placées méticuleusement. L’encolure bateau graphique attire l’attention, encadrant gracieusement les épaules et soulignant la taille mince et sculptée. Les lignes de la robe s’étendent vers le dos, où la traîne se déploie en de souples plis arrondis, soutenus par un jupon en triple organza de soie. Les manches trois-quarts ajustées apportent une note supplémentaire de modernité raffinée.

Le voile
Mlle Markle a exprimé le vœu d’être accompagnée par les 53 pays du Commonwealth tout au long de la cérémonie. Clare Waight Keller a dessiné un voile qui représente les fleurs symboliques de chacun de ces pays en une spectaculaire composition florale. Le voile est long de cinq mètres et réalisé en tulle de soie bordé de fleurs brodées à la main en fils de soie et organza. Chaque fleur a été travaillée à plat, en trois dimensions, pour un résultat unique et délicat. Les brodeuses ont passé des centaines d’heures à travailler méticuleusement, se lavant les mains toutes les trente minutes pour garder immaculés le tulle et les fils de broderie. Mlle Markle a choisi d’ajouter à la flore du Commonwealth deux de ses fleurs favorites. Placées symétriquement à l’avant du voile, des gerbes de blé, délicatement brodées, s’unissent aux fleurs pour symboliser l’amour et la charité.

Les chaussures
Les chaussures portées par Mlle Markle sont une variation d’un modèle de la collection haute-couture printemps-été 2018 Givenchy, à bout pointu et réalisé en satin de soie duchesse.

Les robes des demoiselles d’honneur
Clare Waight Keller a aussi créé les robes portées par les six jeunes demoiselles d’honneur, réalisées à la main par l’atelier haute couture Givenchy à Paris. Les robes ont été dessinées dans la même intention de pureté intemporelle que celle de Mlle Markle. Chaque robe, sculptée en radzimir de soie ivoire, est dotée d’une taille haute, de courtes manches ballon, et est finie à la main par un nœud dans le dos en double ruban de soie. Les robes de demoiselles d’honneur ont des poches et une jupe plissée pour créer une silhouette à la fois détendue et luxueuse.