Vous parcourez le site Givenchy France

Inscrivez-vous et soyez les premiers à découvrir les dernières actualités de la Maison. S'INSCRIRE

Été 2024 Homme
Par Matthew M. Williams

Appuyez pour basculer entre vidéo et lookbook

Voir les looks Lancer le défilé

L'élégance comme expression de l'individualité. Le sartorialisme comme geste de non-conformité. Une sophistication libre. Pour la collection homme printemps-été 2024, Givenchy examine la relation entre une nouvelle culture de l'habillement masculin et les codes de la garde-robe classique du gentleman. S'appuyant sur sa propre expérience générationnelle, le directeur artistique Matthew M. Williams observe dans l'esprit du temps une re-contextualisation des archétypes de l'élégance : une perception réinitialisée de la silhouette bien taillée dépourvue des vertus préétablies du passé.

1

L'idée est d'étudier notre découverte de l'élégance incarnée par l'uniforme scolaire. Double symbole de démocratie et de contrainte, il est le canevas de la personnalisation adolescente : un archétype instinctivement réapproprié en fonction de la fonctionnalité et de la personnalité. Tricots à crête, sweatshirts et polos rétrécis, à col rond ou coupés à la hanche jouent avec les idées de proportions dépassées et d'auto-adaptation, encadrés par de redoutables pardessus. Soulignant une nouvelle formalité, les costumes d'écolier sont portés sous des vestes techniques créées avec un savoir-faire accru, des broderies florales d'archives aux cristaux incrustés à la main, en passant par une construction jaune et noire entièrement réalisée en peau de veau ultra-légère.

2

La silhouette se transforme en une exploration des éléments essentiels de la garde-robe, rehaussés par des techniques et des tissus de luxe. Ornés de pierres précieuses ou de ferrures, les t-shirts longilignes et les pièces en jersey s'inspirent des proportions oscillantes des pantalons cargo à jambe large et des pantalons chinos de grande taille qui se resserrent au moyen de crochets superposés. Les symboles de la garde-robe masculine sont fabriqués à la main en coton double face, du trench-coat au mac et au blouson. Les vêtements d'extérieur, les sweats à capuche et les tops en nylon double face fabriqués à la main et portant la marque Givenchy Double Face Nylon sont taillés dans des dimensions réduites, ce qui confère une ligne contractuelle aux silhouettes. Labellisés Givenchy Garment Dyed, les survêtements froissés, les blouses militaires et les vestes de campagne ont subi des traitements de pointe. Le denim se manifeste par une nouvelle interprétation du jean à coupe régulière et par des shorts décousus.

3
4

Les smokings en lurex ou en laine brossée reflètent une idée de proportions réalistes, ni surdimensionnées ni sculptées, et apparaissent légèrement allongés en longueur et raccourcis au niveau des manches, en clin d'œil à la notion de sophistication qui s'est formée. Ils annoncent le summum de l'élégance sur mesure : une série de costumes faits à la main qui s'expriment par des blazers en laine de soie à double boutonnage avec fermetures magnétiques, des épaules carrées sculptées grâce à des coussinets taillés à la main, et des coutures arrière éliminées. Ces détails sont appliqués à une veste militaire haute couture, taillée de manière complexe, en laine diagonale imitant la texture de la pièce authentique qui l'a inspirée. L'approche générationnelle de la haute couture évolue dans les combinaisons - un exercice de tailleur minutieux - qui trouvent un écho dans les gilets et les pantalons qui créent une silhouette similaire.

5
6

Portés à la taille, les sacs techniques en daim, nylon et sangles renforcent une approche réelle et fonctionnelle de l'élégance. Clin d'œil au motif de l'écolier, les sacs à dos en matériaux techniques mixtes et en suédine éraflée prennent une forme macro ou micro et sont stylisés pour accentuer le jeu sur les proportions qui est au cœur de la collection. Les daims éraflés se reflètent dans le Voyou triangulaire, qui émerge dans un sac croisé avec des ferrures argentées et dorées, et dans les derbies et les bottes à bouts ronds, qui se déclinent également en cuir, à côté d'un mocassin plat. Proposition hybride d'une nouvelle mentalité de garde-robe, une basket légère en nylon et velours côtelé transforme le langage des chaussures de randonnée en une forme élégante et fusionne les constructions des baskets et des chaussures de ville grâce au savoir-faire de la Maison.

7
8